Skip to main content

Fièvre musculaire et massage électrique

By septembre 6, 2023juin 21st, 2024Fauteuil de massage

La fièvre musculaire est inévitable dans la vie de tout athlète, qu’il soit amateur ou professionnel. En fait, la fièvre musculaire est bénéfique. Elle est le signal que les muscles se renforcent. Cependant, si vous êtes un athlète, la fièvre musculaire peut être un obstacle à vos résultats. Quelle quantité d’activité physique devez-vous poursuivre si vous souffrez de fièvre musculaire ? Que faire pour éviter de blesser les tendons et les ligaments ?

Résumé :

  1. Fièvre musculaire et massage électrique – Guérir la douleur par une récupération active
  2. Courbatures tardives – Conseils pour prévenir les symptômes graves

1. Fièvre musculaire et massage électrique – Guérir la douleur par une récupération active

Qu’est-ce que la fièvre musculaire? Il s’agit d’une détérioration des fibres musculaires à la suite d’un effort intense, qui se manifeste par un malaise dans les 24 à 48 heures suivant la fin de l’entraînement. Si vous avez une fièvre musculaire, pouvez-vous faire du sport ? Oui ou non. Cela dépend de la gravité de vos symptômes.

Mais ce qui fait la différence, c’est le type d’entraînement que vous faites pendant la récupération physique. Si vos symptômes sont supportables, essayez les programmes de chaises de massage avec des fonctions de soutien des jambes et d’étirement.

Le fauteuil de massage électrique peut être utilisé pour faire travailler chaque groupe musculaire affecté, ce qui raccourcit le temps de récupération physique. Découvrez et expérimentez les meilleurs fauteuils massants avec fonction Zero Gravity ou gravité zéro. Cet appareil vous permet de personnaliser le type et la durée du massage qui sera effectué lorsque votre corps est couché à plat.

Le massage horizontal augmente l’activité sanguine et permet de mieux irriguer les muscles. Ce processus accélère la récupération des muscles surmenés. Les fauteuils de massage professionnels 5D scannent le profil de votre dos et adaptent ensuite la profondeur et l’intensité des rouleaux de massage à la raideur de vos muscles.

Le massage est utile avant et après les séances d’entraînement pour prévenir les douleurs dans d’autres groupes musculaires. Combinez les étirements et les massages avec de la marche douce ou de la natation. Les séances d’entraînement intenses peuvent être dangereuses pour les muscles, les tendons ou les ligaments.

2. Courbatures tardives – Conseils pour prévenir les symptômes graves

Quels sont les symptômes graves de la fièvre musculaire ? Quand est-il important de reporter les entraînements et de donner au corps le temps de se reposer ? En général, les douleurs musculaires tardives durent de quelques heures à 72 heures. La récupération dépend de la capacité de guérison de chaque organisme.

Le corps nous envoie des signaux qui indiquent un surmenage et le besoin de récupérer. Si vous ressentez des douleurs musculaires et articulaires intenses, une fatigue constante, des troubles du sommeil, des blessures de surmenage ou des épisodes d’anxiété, il est temps de prendre une pause bien méritée. Si vous continuez à vous entraîner en négligeant ces symptômes, vous risquez de vous blesser gravement ou de réduire vos performances sportives.

La meilleure défense est la prévention. C’est pourquoi vous devez accorder de l’importance à la phase d’échauffement avant chaque séance d’entraînement. Après chaque effort intense, il est bon de faire des exercices légers et un massage de relaxation pour ralentir progressivement le rythme cardiaque et mettre le corps dans un état de repos.

L’échauffement peut se traduire par 10 minutes de marche, d’exercices sur vélo stationnaire ou d’étirements. Le massage d’étirement aide le corps à éliminer l’acide lactique après chaque activité physique. L’acide lactique s’accumule dans les muscles lors d’un effort intense, et le dépassement des niveaux normaux favorise les symptômes de la fièvre musculaire.

Écoutez les limites de votre corps et ne les négligez pas. Si vous êtes débutant ou peu habitué à bouger, faites des exercices légers tous les jours. De cette façon, votre corps s’habitue progressivement à l’effort et vous éviterez de surmener vos muscles.

Chez les personnes actives, les courbatures tardives surviennent surtout après un nouvel exercice, des étirements, des exercices statiques ou lorsqu’un muscle particulier atteint sa capacité maximale en un temps record. Cette dernière catégorie peut inclure des exercices tels que les sauts, les squats, etc.

Conclusion

Notez que l’inconfort après le sport montre que les muscles ont été sollicités et qu’ils tentent de s’adapter au nouveau niveau d’effort. Les anti-inflammatoires, les régimes à base de glucides et de vitamine C et l’hydratation avant et après l’effort peuvent être utilisés pour combattre les symptômes graves.

wap